CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème

CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème
CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème
CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème
CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème
CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème
CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème
CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème
CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème
CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème

CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème

Aquarelle originale signée en bas à droite. Dimensions (cadre) : 35 x 45 cm. Dimensions (aquarelle à vue) : 18,5 x 26,5 cm. Eugène Cicéri, né Étienne Eugène Cicéri le 27 janvier 1813 à Paris et mort le 20 avril 1890 à Bourron-Marlotte, est un peintre, illustrateur et graveur français.

Eugène Cicéri est le dernier fils et l'élève du peintre et scénographe Pierre-Luc-Charles Cicéri, et le petit-fils du peintre Jean-Baptiste Isabey. Sa mère est la sur du peintre Eugène Isabey. Il reçoit son premier enseignement de son père, ainsi que de son oncle Eugène Isabey. Eugène Cicéri subit ensuite l'influence de l'École de Barbizon.

Il travaille le paysage à Fontainebleau et ses environs, il fait partie des premiers artistes installés à Marlotte (devenu depuis Bourron-Marlotte)[1], [2], village où il se fixe en 1849. Il expose pour la première fois au Salon de Paris en 1851. L'année suivante, sa Vue prise au bord du Loing lui vaut une médaille de deuxième classe. Peintre et aquarelliste, il sacrifie à la mode des « artistes voyageurs » et publie des recueils de lithographies d'après ses dessins, qui témoignent d'un souci de réalisme plus marqué que ses prédécesseurs romantiques, en ayant recours au nouveau médium de la photographie comme documentation. Il voyage dans les Alpes et les Pyrénées (Les Pyrénées dessinées d'après nature et lithographiées[3] ; La Suisse et la Savoie[4]).

Il participe aux illustrations des grands recueils du baron Taylor et Charles Nodier, les Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France, en particulier avec des vues de la Bretagne. Il a réalisé quelques paysages en Afrique du Nord qui lui valent d'être aussi classé parmi les peintres orientalistes. Paysage avec maisons et figures, gouache et aquarelle. Paysage de plaine avec un couple et un enfant, vu de dos, 1830, aquarelle.

Musée des Beaux-Arts d'Angers : Une Cour de ferme, 1837, crayon et aquarelle. Paysage rocheux, ancien titre : Paysage montagneux, aquarelle. Un coude de la Seine à Bougival, 1872, fusain et craie. Une rue de Raincy, 1874, fusain et craie. Musée des Beaux-Arts de Pau : Vue générale des Eaux-Bonnes, 1858, lithographie.

Perpignan, musée Hyacinthe Rigaud : Le Lac, aquarelle. Musée des Beaux-Arts de Rennes : Paysage, bords de rivière, 1878, huile sur bois. Musée des Beaux-Arts de Brest Recouvrance à Brest, Bretagne, fin XIXème, lithographie aquarellée sur papier. L'item "CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème" est en vente depuis le mardi 17 décembre 2019. Il est dans la catégorie "Art, antiquités\Art du XIXe et avant\Peintures, émaux".

Le vendeur est "batou91" et est localisé à/en Paris. Cet article peut être livré partout dans le monde.
CICÉRI Eugène Aquarelle Paysage Lacustre Pêcheur École de Barbizon Corot XIXème